Critique : Créer des personnages inoubliables


Créer des personnages inoubliables, de Linda Seger (DIXIT Editions)

Dès que je l’ai eu entre les mains, j’ai été rebutée par les pages de publicité essaimées en fin de chapitre et sur les couvertures, et par la mise en page avec une marge intérieure pas assez large, ce qui force à écraser le livre pour lire les fins de ligne. Enfin, il y a des fautes de typographie…
Ce livre est sous-titré « Un guide pratique pour le développement des personnages dans : les films, les scènes télévisées, les publicités, les romans et les nouvelles ». Pour ma part, j’ai trouvé que ce guide n’était pas à proprement parler « pratique ». Il s’agit plutôt d’une étude concernant la création des personnages, avec de multiples réflexions d’auteurs (surtout des scénaristes) et d’exemples tirés essentiellement du cinéma américain. La mise en application et donc la phase d’aide à l’écriture, se borne à des séries de questions en fin de chapitre.
Ce travail d’investigation se décompose en dix chapitres, dont certains m’ont semblé anecdotiques. Par exemple, un chapitre qui m’intéressait particulièrement : « Les personnages imaginaires » ne fait que survoler les différents types de personnages imaginaires qui, selon l’auteur, peuvent se classer en personnages symboliques, non-humains, de fantaisie et mythiques.
Enfin, je n’ai pas trouvé la lecture fluide, agréable, et je ne sais pas ce que j’en retiendrai car les informations essentielles me semblent noyées dans la masse des détails tirés des exemples. En fait, je crois que je n’ai pas compris à qui s’adresse cet ouvrage : par moment, le lecteur est vouvoyé et l’auteur pose des questions concrètes sur le travail du personnage ; dans d’autres passages, Seger parle des auteurs à la troisième personne, ce qui nous fait nous distancier de son propos.
Ce bouquin restera dans ma bibliothèque mais ne me servira certainement pas pour l’écriture de mon premier roman. J’y reviendrai peut-être plus tard, après plusieurs travaux d’écriture, qui sait ?
Points forts :
  • un vrai travail de fond, bien documenté
Points faibles :
  • publicité trop présente, mise en page
  • mise en pratique se résumant à des questions
  • peu d’exemples dans la littérature
  • informations essentielles peu lisibles
Note : 2/5

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *